Grandir à Bordeaux dans les années 1940 et 1950
     
Véronique Cardineau

Grandir à Bordeaux dans les années 1940 et 1950

64 pages, 165 x 240 mm, couverture souple, broché cousu, nombreuses illustrations et photos
novembre 2012
13,10 €
ISBN 978-3-8313-2620-4

Commander sur Amazon


Bordeaux, c'est le « port de la Lune », une ville ouverte sur la Garonne avec les quais des Chartrons qui épousent la courbe du fleuve ; mais aussi sur la mer, avec un port de commerce autrefois relié aux Amériques et à l'Afrique. C'est la ville du vin avec ses négoces et sa « bourgeoisie du bouchon ». C'est aussi une ville « de pierres », un ensemble d’immeubles aux façades blondes datant du XVIIIe siècle, désormais classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Nous qui y avons grandi dans les années 1940 et 1950, nous avons mangé de la bouillie Jock, joué au Parc bordelais et dans la base sous-marine abandonnée par les Allemands, emprunté les derniers tramways, suivi la construction des premières cités et de l’aéroport de Mérignac sou l’égide du maire Jacques Chaban-Delmas.

Notre art de vivre, notre accent méridional, notre climat ensoleillé et l'océan Atlantique, si proche, font de nous des habitants fiers de notre ville et de notre région, où il fait bon vivre.
Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.